• Ultime soir

     

    Voici l'ultime soir

    où j'abrège mon sort

    d'un seul coup de rasoir

    je me donne à la Mort.

     

    La bête est là, hideuse,

    s'abreuve de mon sang

    et me vide la gueuse

    m'emportant lentement.

     

    Tandis que je m’envole

    au-dessus de ma vie

    ma carcasse s’étiole

    sur ce banc du parvis.

     

    Les passant s’éternisent

    devant ce petit coin

    un clochard agonise

    "ça en fait un de moins".

     

    Aucun regard ami

    pour mes derniers instants

    c'est fou mais je souris

    je les quitte content.

     

    La bête est là, immonde,

    pour finir son festin

    m’effaçant de ce monde

    où je ne laisse rien.

     

    « Y a nous!Tu vins à ma rencontre »